la rue célèbre l'armistice 1918la rue célèbre l'armistice à paris 1918, En-verres et contre tous Catalogue des arts raisonné du négatifs, Un jour je serai à New York avec vous

Dans les capitales européennes, c'est le soulagement. À Paris, un million de personnes descendent dans la rue pour célébrer l'armistice. Malgré la défaite, celui-ci est également fêté à Berlin par la population allemande, pour qui elle signifie la fin des souffrances

la rue célèbre l'armistice 1918Après l'armistice commence un long travail pour retrouver les corps des poilus morts ou disparus. Si des comités d'accueil sont organisés pour les soldats qui rentrent au pays, en France comme en Allemagne, la période d'après-guerre est aussi celle du deuil. Des monuments aux morts sont érigés dans les communes, à la gloire des 1,3 million de poilus tombés au combat. Le défilé du 14 juillet 1919 s'ouvre avec la présence d'un millier d'invalides de guerre. La tombe du "soldat inconnu" est inaugurée le 11 novembre 1920.

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice 1918l'armistice du 11 novembre 1918 n'a pas mis fin à la guerre Cette date, qui marque la fin de la première guerre mondiale, est avant tout symbolique. Après novembre 1918, la guerre se prolonge, sous des formes différentes.

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice à paris 1918

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice 1918

la rue célèbre l'armistice 1918

DSC_4927

DSC_4928

DSC_4929

DSC_4930

DSC_4931

DSC_5051

DSC_4835

DSC_4925Au-delà des difficultés physiques et psychologiques à penser "l'après", il reste encore pour les Etats à définir les modalités de la paix. Après de longs mois de discussions, le traité de Versailles est signé le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château de Versailles. La guerre est officiellement terminée. L'Alsace et la Moselle, perdues en 1871, réintègrent la France. Le traité établit, dans l'article 231, la responsabilité morale de l'Allemagne et de ses alliés, jugés seuls responsables du conflit. D'où les réparations financières importantes : le montant à payer s'élève à 132 milliards de marks-or. Devant le refus allemand de payer, la France occupe la Ruhr à partir du 11 janvier 1923, preuve supplémentaire que la guerre tarde à s'effacer. 

DSC_4926Signé le 11 novembre 1918, ce traité met fin à la Première guerre mondiale. L'armistice définit la fin des combats sur le front occidental, la victoire des Alliés, et les conditions de la défaite de l'Allemagne. L'Allemagne doit alors remettre une grande partie de son armement, évacuer les territoires occupés (dont l'Alsace-Lorraine) et démilitariser la rive droite du Rhin. L'armistice de 1918 mettant fin aux hostilités, c'est le traité de Versailles qui met un point final à la guerre. Signé le 28 juin 1919, le Traité de Versailles est surnommé "Diktat", car il est imposé aux Allemands sans négociations par les vainqueurs de la Première guerre mondiale.

 

DSC_4950Les forts des Halles était le nom des manutentionnaires qui avaient pour mission de transporter les marchandises de l'extérieur vers l'intérieur des pavillons des anciennes Halles de Paris.

la rue célèbre l'armistice 1918

imaginé par eric Arbouin et son environnement_______________la suite bientôt

DSC_5027la rue célèbre l'armistice 1918DSC_5075

 l'éducation négative de l'art , ou à la recherche de son innée , Le but suprême de l'oeuvre d'art, c'est la réalisation de l'idéal . L'art ; ici, c'est l'humain , il ne fait plus parler la nature : il parle en son propre nom.

 

_imaginer par eric Arbouin et son environnement________________________________________________________________________________________________