rempart avant rempart L'archéologie de la taupe

Histoire d’une utopie émancipatrice 1966

l’éducation populaire un outil d’émancipation humaine par la « culture »

Il y a cinquante ans, le général de Gaulle présidait à la création du ministère des affaires culturelles. La naissance de cette institution a précipité le déclin d’un autre projet, à présent méconnu : l’éducation politique des jeunes adultes, conçue dans l’immédiat après-guerre comme un outil d’émancipation humaine. Pour ses initiateurs, culture devait rimer avec égalité et universalité.

André Malraux, éducation populaire,1968

rempart avant rempart L'archéologie de la taupe

rempart avant rempart L'archéologie de la taupe

rempart avant rempart L'archéologie de la taupe, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

VALEURS

Un projet REMPART, c’est :

S’engager ensemble

C’est un projet qui accueille chacun avec bienveillance dans une action collective, source d’épanouissement et de lien social.
Il est partagé par des bénévoles et des volontaires du monde entier.
Il permet de prendre du temps, pour regarder, échanger, comprendre, se former, construire.
Il affirme une vision à long terme, non soumise à une logique de consommation.
Il organise l’accès de tous à la participation, à l’engagement et à la prise de responsabilités.

Transmettre le patrimoine

C’est un projet culturel qui s’ancre d’une manière pérenne sur un patrimoine localisé et choisi ensemble.
Il place le citoyen comme responsable de notre patrimoine commun et comme son passeur vers les générations à venir.
Il fait du patrimoine un support et le vecteur pertinent pour l’apprentissage, l’éducation et la formation. Il invite à une réflexion complexe sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Agir en réseau

C’est un projet à taille humaine qui résulte de la volonté de citoyens organisés, soucieux de leur patrimoine et engagés collectivement pour sa sauvegarde.
Il s’inscrit et est acteur, du local à l’international, dans une dynamique deAndré Malraux, éducation populaire,1968 partenariats et de réseaux.
Il contribue à l’élaboration des politiques publiques ; il est porteur de l’intérêt général. A ce titre, il revendique le soutien sans faille de la puissance publique.
Il associe, dans le territoire où il s’inscrit, des partenaires privés ou de l’économie sociale et solidaire.

 

Un projet REMPART, c’est surtout un idéal qui se concrétise dès lors que les individus s’unissent et agissent ensemble autour d’un projet sur le patrimoine, pour une société plus juste, plus fraternelle et plus solidaire

 

 

rempart avant rempart L'archéologie de la taupe, éducation populaire,1968

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

DSC_3938

 

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

DSC_3950

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 Jeunesse et sports

André Malraux, éducation populaire,1968 merpins

André Malraux, éducation populaire,1968 merpins

André Malraux, éducation populaire,1968

L'éducation populaire est un courant de pensée qui cherche principalement à promouvoir, en dehors des structures traditionnelles d'enseignement et des systèmes éducatifs institutionnels, une éducation visant l'amélioration du système social.

En 1959 est créé le ministère de la Culture par André Malraux, l’éducation populaire reste au sein de Jeunesse et sports  la création  passe au ministère de la culture.L’idée de pédagogie de la démocratie se transforme en animation socio-culturelle, rattachée aux loisirs.